2020 © Handcrafted with love by the  Pixelgrade  Team

Composition photographique et bilan de ma participation au MOF


Composition photographique, un choix risqué mais nécessaire :

Sur ce visuel, j’ai souhaité réaliser une composition photographique complexe pour illustrer mon concept. Un père de famille branchant une prise dont l’origine est un panneau solaire. Le point de vue est celui de la prise. Enfin, notre mur est ajouré pour montrer qu’il est une sorte de grand panneau solaire..

Je ne voulais pas partir sur un visuel ressemblant à une « photo de banque d’images ». Cela m’a emmené sur une composition plus complexe que prévue. Comme on dit sur les internets « challenge accepted » !

J’avais déjà produit des montages de ce type, celui ci par exemple, l’exercice n’était donc pas nouveau pour moi.

Septième photo : Énergie durable.

Les candidats doivent réaliser une prise de vue sur ce thème : La relation entre énergie et panneaux solaires, en faisant intervenir un ou plusieurs acteurs humains bénéficiaires de cette nouvelle technologie.

composition numérique

La photo est plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, la grande profondeur de champ entre la prise électrique et le fond du salon m’a demandé six photos. En outre, la photo d’un panneau solaire chez une amie ajouta une nouvelle couche… On arrivait donc à un visuel composé de multiples images agencées les unes avec les autres pour obtenir l’effet désiré.

Pour ceux qui ont l’impression de connaître mon sympathique modèle au premier plan, il s’agit de Ronan Toulhoat, un illustrateur et auteur de bande dessinée de grand talent. Vous pouvez retrouver son travail ici.

Ce fut probablement le sujet le plus compliqué pour moi. En effet, le sujet ne m’inspirait guère et le choix risqué de produire un montage complexe, ajouté aux délais qui me pressaient, a rendu la production de la photo douloureuse. Jusqu’au rendu final, j’ai retouché ma composition photographique pour la parfaire…

Un énorme merci à la famille Toulhoat pour sa patience (et la pose d’un arbre de Noël en décalé…) ainsi qu’à Chantal M., qui m’a laissé longuement photographier ses panneaux solaires.

 

Pour revenir à la sixième photographie, suivez ce lien.

 

Le concours et le futur :

J’ai adoré participé à ce concours. Il m’a permis de prendre un recul important sur ma production pré-existante. En effet, la création de photographies dans le cadre de mon travail ne permet pas toujours de prendre du recul. Les projets sont nombreux et les délais courts. Mais dans le tumulte des nuits de retouches, des journées de prises de vue, ajoutées à un emploi du temps déjà largement rempli, on cogite. On pense. On doute parfois. Non, on doute souvent. On recommence. On apprend. Et c’est une chose importante, dans son métier, de continuer à apprendre encore et toujours.

Ce concours, ce fut un travail acharné, une sortie extra-véhiculaire loin de ma zone de confort. Ce furent aussi des moments de joies, parfois de colère ou de tristesse. Mais ce fut un fabuleux chemin. Un chemin d’apprentissage et d’humilité. Un chemin que je souhaite à tous mes collègues d’arpenter, celui du dépassement de soi.

 

Merci à ma famille pour leur soutien inconditionnel et merci à celui qui est devenu mon associé, Florian. Retrouvez notre projet commun ici, promis c’est extra.

Merci à Anaïs, Vianney, Arnaud, Ronan & Sophie (et leur famille), Chantal, Kevin, Paulo et à tous ceux et celles qui m’ont aidé.

 

Merci mille fois à un « grand », un monsieur adorable et à son adorable épouse, qui nous ont parlé avec passion à Mulhouse lors de l’exposition des dossiers. Notre rendez-vous tient toujours, cher monsieur.


%d blogueurs aiment cette page :